Beauté,  Lifestyle

Routine capillaire // Mes produits pour cheveux bouclés

Après avoir parodié ma relation avec cette crinière que je porte depuis 21 ans il est temps de vous présenter ce que j’utilise pour prendre soin d’elle. Ceux qui ont déjà lu cet article vous connaissez peut-être quelques-unes de mes astuces mais il est important de les rappeler pour les nouveaux lecteurs (et d’ailleurs d’en faire un léger update). 

J’ai les cheveux bouclés (très). Cette particularité les rend particulièrement secs d’où l’importance de l’HY-DRA-TA-TION (c’est le mot magique). Avant j’utilisais beaucoup de produits que j’achetais une fortune chez le coiffeur, ils me faisaient des jolies boucles mais je trouve qu’ils n’avaient pas une action aussi hydratante que les produits que j’utilise, voire avaient tendance à les assécher (je pense notamment aux mousses qui permettent de bien définir la boucle mais qui donne un aspect cartonné). Autre joie des cheveux bouclés (je me demande si ce n’est pas une particularité commune à tous type de cheveux) ils s’habituent. En effet au bout d’un, deux voire trois mois pour les plus chanceux les cheveux s’habituent aux produits ce qui impact leur efficacité. 

Les produits que j’utilise au quotidien sont 100 % naturels et nécessite pas voire peu de préparations. Les seuls produits « chimiques » restant font partie de ma routine partielle notamment pour le travail mais j’en parlerai en fin d’article.

Les 4 fantastiques 

  • L’huile de coco 
  • L’huile d’avocat
  • L’huile de jojoba
  • L’huile d’argan

Je mouille à l’eau mes cheveux tous les matins ce qui veut dire que lorsque je sors de la douche je n’ai jusque-là appliqué aucun produit sur mes cheveux. Je les sèche dans un turban que j’ai réalisé dans une serviette quelques minutes (généralement c’est pile le temps qu’il me faut pour sécher le reste de mon corps et appliquer mes soins pour la peau).

Je brosse toujours mes cheveux mouillés, impossible de le faire sur cheveux secs, et cela en plus de casser la boucle présente naturellement, l’abîmerait également.

Je sais que pour les cheveux bouclés voire frisés il existe des brosses spécialisées pour ce type de cheveux afro avec des dents plus espacées mais celle que j’utilise est jusque là la seule que je n’ai pas réussi à casser donc je la changerais quand celle-ci sera en fin de vie (Ok le jour où j’ai écris l’article ma brosse m’a lâchée…).

Petite anecdote ma mère m’avait offert une brosse en bambou qui était superbe, j’ai fait deux passages dans mes cheveux et elle s’est cassée. Difficile de trouver du matériel adapté et résistant à ma chevelure.

Arrive le moment où mes cheveux sont bien démêlées et commencent à sécher naturellement. J’ajoute quelques huiles dans le creux de ma main (d’argan, d’avocat ou de jojoba selon les besoins de mes cheveux).

Une fois les huiles déposées je la frictionne dans ma main pour les chauffer et les applique tête en avant en faisant des mouvements de bas en haut pour remonter ma boucle vers la racine. Je répète ce mouvement plusieurs fois, la boucle se forme déjà. 

Je relève la tête et continue ce mouvement vers l’avant.

Effectivement je n’utilise pas de diffuseur car j’ai banni depuis des années les appareils chauffants et tout appareil pour les cheveux par la même occasion.

Cependant lors des shows on utilise régulièrement un diffuseur pour travailler parfaitement ma boucle. Un coiffeur m’a d’ailleurs récemment montré un capuchon à diffuseur en tissus plus facile à transporter et plus doux pour les cheveux. 

La règle d’or pour vos cheveux c’est surtout de ne pas casser la boucle donc ne pas re-brosser vos cheveux une fois la boucle sèche et d’y toucher le moins possible. Lorsque je décide d’attacher mes cheveux le matin, je sais pertinemment que je ne pourrais me lâcher les cheveux dans la journée car toutes les boucles se seront abîmées.

J’utilise principalement de l’huile d’avocat pour mes cheveux et les autres huiles sont davantage utile le soir (certaines huiles sont plus lourdes pour la boucle que d’autre). Et non cela ne donne pas un effet gras puisque l’on en applique principalement sur les pointes et on remonte avec le reste du produit sur la racine. Les cheveux bouclés comme dit précédemment sont tellement secs que pour avoir les cheveux gras il faut vider la moitié du tube.  

NB mes cheveux du dessous sont toujours plus jolis que ceux du dessus car je touche ma mèche sans arrêt. Mais pour certaines campagnes que j’ai réalisé il suffit de boucler quelques mèches du devant pour que tout le résultat se fondent et donne l’allure de plusieurs heures de travail (en moins de 5 minutes c’est corrigé). 

Le soir j’utilise principalement de l’huile de coco que je mets de la racine aux pointes. Tout comme l’huile d’avocat, je la dépose dans le creux de ma main et la frictionne.

L’huile de coco a la particularité de changer d’état. Elle passe de solide à liquide dès qu’elle est au contact d’un peu de chaleur (depuis que je suis à Dubai je ne l’ai jamais vu aussi liquide).

Une fois bien appliquée je torsade mes cheveux et réalise un chignon de danseuse. J’ai entendu dire qu’il fallait lâcher ses cheveux pour dormir (ce que je déteste faire et ça évite à mon chéri de manger mes cheveux dans la nuit). Je laisse poser cela toute la nuit et il m’arrive même de sortir avec cette coiffure et ce soin posé sans que cela donne un effet gras. Au réveil rebelote je mouille mes cheveux et c’est reparti.

En matière de soin intensif j’aime mélanger les huiles. Quand je ressens que mes cheveux ont besoin d’hydratation je réalisé le combo huile de coco le matin et huile d’argan le soir. J’utilise moins l’huile de jojoba que je réserve plus pour un soin directement deux fois par mois.

Lorsque je vais au travail on me demande d’arriver avec des cheveux propres et en bonne santé. Comme je l’ai déjà dit dans des articles précédents, je ne me lave pas les cheveux. On a cette chance c’est qu’avec les cheveux bouclés (donc secs) je n’ai pas de soucis de cheveux poisseux, graisseux, ni de pellicules. Cependant j’ai quelques problèmes de cuir chevelu, qui a tendance à être vite tiraillé par les traitements que les différents coiffeurs utilisent.

Recette maison pour cuir chevelu tiraillé (soin à ne pas réaliser si vous saignez du cuir chevelu: ce qui peut arriver quand ont se gratte trop les cheveux quand on stress par exemple).

Lorsque mon cuir chevelu est sensibilisé je mets dans une petite bouteille moitié eau, moitié vinaigre blanc et j’y ajoute quelques gouttes d’HE de trea tree. J’applique cela sur cheveux mouillés pendant quelques minutes avant de rincer. Et concernant l’odeur personne ne s’est jamais plaint d’une odeur de vinaigre forte. 

Après les show coiffures (principalement) il m’arrive qu’on ait appliqué une coloration sur mes cheveux. J’utilise donc ce shampoing de la gamme Wella « Color Brillance » pour faire dégorger et retirer la laque et autres produits de ma chevelure. J’applique après ce conditionner toujours de chez Wella. Ce sont des partenaires avec qui j’ai l’habitude de travailler et savent à quel point je chouchoute mes cheveux et ont à coeur de les protéger au maximum.

D’ailleurs je les remercie de me faire toujours autant confiance et de mettre aussi bien en avant les chevelures bouclées.

L’article est très détaillé mais comme vous avez pu le voir je n’utilise que très peu de produits différents. C’est donc ainsi que je m’occupe tous les jours de mes cheveux.

Ces sublimes photos ont été réalisées par le talentueux Sébastien Marchand. Son compte Instagram ici, et sa page Facebook ici.

Prenez soin de vous.

2 commentaires

  • Ta cousine

    Super ton article Jadounette,
    Yzabel ta cousine l’appliquera scrupuleusement. Merci pour tes bons conseils qui nous éviteront de lui agresser les cheveux et de casser toutes les brosses
    Bon séjour à Dubaï

    • Jade Lc

      Hello,
      Avec grand plaisir ! Elle a une magnifique chevelure ce serait dommage de l’abîmer ! N’hésite pas à m’envoyer une photo de ses jolies bouclettes une fois le résultat obtenu. A très vite <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.